Amber fort elephant
Aam admi clicking a picture
Sari shop
Hawa Mahal focus
Local sardwar tourist boys

Le Rajasthan et Jaipur, 8 ans qu’on n’y avait pas mis les pieds. A l’époque, nous découvrions le voyage “sac à dos” ou “backpackers” comme disent les anglo-saxons. Depuis que l’on vit dans le sud de l’Inde, on voit plus le Nord de l’Inde comme un autre pays : plus de 1500 kms de distance nous séparent ainsi qu’une culture, une architecture, une histoire différentes.
Du coup, on a saisi l’occasion d’avoir de la famille en voyage dans ce coin pour y retourner l’espace d’un week-end (aussi grâce aux nouvelles liaisons d’Air Asia Inde).
Jaipur est la porte d’entrée du Rajasthan, la région la plus emblématique et donc touristique de l’Inde, mais c’est aussi une vraie ville Indienne en développement : on ne l’avait pas oublié et c’est donc sans surprises qu’on a retrouvé une ville un brin chaotique. Ce qu’on avait par contre oublié, c’est à quel point le tourisme est développé dans cette partie de l’Inde, ce qui engendre forcément quelques inconvénients : une population locale globalement agressive et prête à exploiter au maximum chaque touriste.
Au delà de ça, Jaipur et le fort d’Amber tout proche, méritent tout de même leur lot de touristes internationaux et locaux.
Le fort d’Amber est un monument que nous avions loupé il y a 8 ans et que nous mettions un point d’honneur à visiter cette fois. Le fort, perché sur une colline au-dessus d’un lac nous a directement fait une très forte impression. La colonne d’éléphants montant pendant toute la matinée y ajoutait aussi une touche un brin magique. A l’intérieur, le fort cache un voire plusieurs palais bien restaurés et déploie une belle palette des curiosités architecturales locales : portes sculptées et peintes à l’excès, palais des glaces, jardin intérieur.. .
A Jaipur, c’est à la bien nommée “pink city“, soit la vieille ville, que tout se passe. Dans cette partie de la ville, la plupart des bâtiments revêtent en effet une couleur rosée et souvent une architecture de style moghol. Le fameux “hawa mahal” ou “palais des vents” qui abritait le harem de ces chers maharajas en est l’exemple le plus frappant avec son délire de multiples fenêtres à motifs. Un bâtiment très photogénique malgré l’agitation de la rue passant sous ses fenêtres. Cette fois, on a même visité le Jantar Mantar, un autre délire de maharaja, plus porté lui sur l’astrologie. Pour une fois, la visite guidée est assez indispensable pour comprendre à quoi pouvait bien servir ces curieux instruments qui font d’abord penser à un square pour enfants. On notera quand même que le maharaja avait poussé le délire jusqu’à faire construire une horloge solaire, précise à deux secondes près !

Bref, un week-end sympa qui permet de changer un peu d’air et de se rappeler que l’Inde aussi peut être un brin sur-touristique…

Indian Vineyard
Grover
Grover wine tasting
Nandi One

Quand on pense vin du Nouveau Monde, on ne pense pas forcément à l’Inde. Pourtant le pays en produit depuis quelques dizaines d’années, notamment près de Bangalore grâce à un climat plutôt tempéré (Bangalore est situé à presque 1000 m d’altitude). Certes, pour l’instant, nous n’avons pas vraiment été conquis par le produit et les taxes rendent les bouteilles assez chères (dans les 800 rps, soit près de 10€) mais le domaine de Grover étant le plus proche de Bangalore, tout près de Nandi Hills, on s’est laissé tenter par une petite visite. C’était l’occasion d’une petite ballade moto avec un motif presque culturel !

Arrivés à la Grover Winery, sorte de hangar planté au millieu de la campagne, nous avons donc eu le droit à la visite d’une parcelle de vignes (plus utilisées car sur le point d’être remplacées), à un passage dans les salles de fermentation en inox, puis à la visite du chais (avec tonneaux en chêne de France) et dégustation.
Contrairement à ce que nous avons l’habitude de voir, les vignes sont plantées ici en “pergola” pour permettre une meilleure circulation de l’air et parce qu’il est inutile de retenir la chaleur la nuit. On trouve des vaches (toujours elles !) et des chèvres au milieu des vignobles et les fermentateurs et chais sont maintenus à température grâce à des salles climatisées.
Niveau dégustation, vraiment rien d’incroyable. Les “moins pires” restent à notre goût le rosé et le rouge supérieur millésimé “ La Réserve” (pourtant réalisé avec les bons conseils du fameux Michel Rolland).

Après, un déjeuner biryani agréable sur les pelouses du domaine, on a poursuivi notre journée par une petite randonnée sur Nandi Hill One (à ne pas confondre avec Nandi Two, la plus connue – et oui, une belle imagination a été déployée pour nommer ces collines) vraiment sympa et sauvage (surtout en comparaison du cirque à weekenders qu’est la numéro 2).

Bref, Grover + Nandi Hills est un combo vraiment sympa pour passer un dimanche “gastro-culturo-nature” dans les environs de Bangalore.

Tanjore - Trichy
Elephant greeting temples visitors
Trichy temple
Rock temple Trichy

Une petite envie de sortir de Bangalore un w-e ? On commence à être rôdé ! Cette fois, on a visé Tanjore et Trichy, deux villes du Tamil Nadu surtout réputées pour leurs temples. Après une nuit de bus, on s’est retrouvé à 5h45 du matin à prendre un chaï à la gare routière de Tanjore pour se réveiller.

Presque frais et dispo, on a donc profité de cette heure bien matinale pour aller admirer le lever du soleil sur le Brihadeeswarar Temple (aussi appelé plus simplement “big temple”), magnifiquement sculpté, où l’ambiance battait déjà son plein à 6h ! Il est particulièrement agréable d’y passer du temps car il est entouré d’une grande enceinte qui le met à l’abris du tumulte de la ville (qui ressemble à une ville indienne moyenne – sans grand intérêt). Comme on avait le temps, on est aussi allé arpenter le Palais de la ville et ses différents musées plus ou moins organisés. A part quelques belles statutes en bronze et une tour dans laquelle on peut monter, le palais est très peu entretenu. Les herbes folles ont pris possession des plus beaux endroits et certaines pièces sont convertis en musée des curiosités où on peut trouver une brosse à dent maronnasse en vitrine avec des armes de l’époque pendant que le garde écoute la radio à fond….

Le lendemain, direction Trichy, lieu connu pour certains …. wait for it…. temples !! Et oui, on ne s’en lasse pas ! Le premier, Rockfort, perché en haut d’un piton rocheux en plein milieu de la ville, n’est remarquable que pour sa vue.
Le second, le Sri Ranganathaswamy Temple est par contre vraiment impressionnant. Il faut passer 7 enceintes successives surmontées de 37 tours pour arriver au coeur du temple. Les deux premières sont même habitées, il se dit que 50 000 personnes vivraient donc dans le temple ! Même dans les suivantes, la vie y est omniprésente. Pique niques, promenade dans les endroits verdoyants, sieste sous les colonnades ombragées, tournage de film de mariage. Le temple est une véritable petite ville. Cerise sur le gâteau, on peut accéder aux toits du temple et se retrouver seul avec une vue sur toutes les gopurams (genre de chapiteaux sculptés) émergeants de l’enceinte.
Pour terminer, on n’a pas tout compris mais le Jambukeswarar Temple a définitivement un rapport avec l’eau : il faut passer par une première cour remplie d’eau qui arrive aux mollets pour aller plus loin. Vu qu’on a partagé le bain de pied avec un éléphant qui faisait aussi sa toilette, on a trouvé ça plutôt sympa !

Avant de partir, et en attendant le départ de notre bus, on a fait un détour par un des seuls bars local qui avait décidé d’avoir une ambiance western. En vérité c’était plutôt ambiance glauque ‘ici on ne sert que de la bière extra-forte XXX” WHOUAOU !

Notre grande victoire de ce w-e, c’est quand même notre bataille gagnée contre les bus de nuit. Oui, on s’est fait réveillé au dépôt de bus à Bangalore parce qu’on avait loupé l’arrêt. Ca y est, on en est !

update: on a fini une vidéo sur ce même w-e visible ici.

Notre start-up : TITRI

Bangkok VS Kuala Lumpur VS Singapore TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Facebook

Twitter

G+

Notre trip moto Paris-Sydney

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

Crazy green of the paddy fieldsKeep on exploringElephant stablesBig loadSchoolgirl ridingBy the riverTemple under watchDrying after the bathView over the paddy fieldsView over Hampi at duskInsanely green paddy fieldEngine coming to start the ferry service from one side of the river to an otherYali (a creature made of many animals) pillarOld man cycling in the paddy fieldsPerfect reflection in the paddy fieldKama sutra never too far from the temple statuesQueen's bathThe funny face

Archives

Expats Blog