by in Voyage en Inde

Street
Ambi !
Street vendor

Notre deuxième visite à Calcutta (ou Kolkata), 7 ans après la première, nous ne nous a pas laissé indiférents. La première fois, nous avions parcouru “la cité de la joie” (sic) comme les autres villes Indiennes que nous avions traversées. Ok, on avait été étonné par les hommes qui tirent encore à la main des semblants de charettes (les fameux “rickshaw pullers” ou “hommes-chevaux”) mais rien de plus. Cette fois, nous avons vraiment eu l’impression de visiter un pays différent de celui dans lequel nous vivons depuis plus de deux ans.

D’un point de vue architectural et historique Calcutta est une belle ville, avec un riche passé colonial, souvent décati, parfois en ruine mais au charme indéniable. Mais rapidement, en se promenant dans la ville, on comprend assez aisément que la conservation des vieilles pierres, si chères aux touristes, est certainement le cadet des soucis des milliers de personnes qui habitent dans la rue.

C’est certainement cliché de dire ça mais Calcutta peut choquer par la misère qui y règne : des gens, parfois des enfants seuls, vivent partout sur les trottoirs. Ils mangent, se lavent, dorment, travaillent sur les mêmes 2 mètres carré, ce qui en fait objectivement un paradis pour photographe tant les scènes à chaque coin de rues sont inattendues et pleines de vie. Une fois passée la première stupeur, on découvre que Calcutta a autre chose à offrir et que cette ville dégage un charme bien particulier grâce aux milliers de taxis-ambassadors jaunes d’un autre temps, aux vieux bâtiments surannés, aux vendeurs de rue omniprésents, mais aussi grâce à son fleuve qui aère la ville et le grouillant Howrah bridge
On a souvent l’impression d’être juste spectateur perdu dans une ruche aux codes inconnus : un cocktail explosif, l’Inde dans ce qu’il y a de plus vivant, beau et… sans pitié. On sent que cette ville a un potentiel de capitale internationale (qu’elle a d’ailleurs été dans la première partie du British Raj) mais qu’elle a pris du retard, beaucoup de retard.

Coté culinaire, nous avons été conquis par la gastronomie unique de cette région que nous avions déjà eu l’occasion de goûter à Bangalore. Grands fans de poissons, les Bengalis utilisent aussi énormément… la moutarde ! Ca donne des plats très différents de ce que nous avons l’habitude de manger dans le reste de l’Inde, assez fins et délicieux !

Ce petit week-end a surtout été une bonne piqûre de rappel pour nous : en vivant à Bangalore et en habitant et travaillant à Indiranagar, on oublie parfois ce qu’est l’Inde. Nous vivons clairement dans un environnement protégé ici (sans pour autant vivre dans une résidence fermée) et il est parfois important de se confronter à une autre réalité de ce pays qui concerne certainement la plus grande partie de la population.

by in Général

Ambassador for rent in Bangalore
Ambassador Bangalore India
Ambassador close-up Bangalore

Notre Ambassador, on l’adore mais malheureusement on est loin d’en avoir besoin tous les jours vu que comme vous le savez on a aussi des deux-roues qui sont bien plus pratiques pour se déplacer au jour le jour ici.
Donc, à part quand on a de la visite ou qu’il pleut vraiment trop, on ne bouge que très peu dans notre chère Ambassador. Pourtant, ça nous fait de la peine de la voir immobile dans notre parking. Comme des amis nous l’ont aussi fait remarquer, il est pratiquement impossible d’en louer une sur Bangalore. Et comme il n’a jamais été aussi hype de louer aujourd’hui avec l’émergence de la “mesh” economie, on n’a pas pu résister.
Du coup, si vous aussi vous avez envie de rouler avec style dans cette voiture mythique, et bien voilà, c’est possible, vous pouvez louer la nôtre. On a aussi des contacts de chauffeurs qui peuvent faire parti du “package” si vous ne vous sentez pas d’affronter les règles “subtiles” de la circulation Indienne. On pensait même essayer de leur trouver un joli uniforme si vous voulez vraiment impressionner vos amis, votre famille avec un airport pick-up qui risque de les surprendre ! Vous pouvez aussi la prendre pour des petits voyages autour de Bangalore.

Tarif et détails :
- 1500 rps / jour (24h)
- avec chauffeur : ajouter 600 rps / jour
- emplacement de la voiture : Indiranagar

Contact : joni[at]on-the-road-again.com

Si vous êtes polis et sympas, on peut même vous louer notre Royal Enfield Bullet (de 1984) ou notre Bajaj Chetak (Vespa).

Ambassador Team
Ambassador front

Au cas où vous ne l’auriez pas compris, on a un petit faible pour les véhicules Indiens “vintage”… Ca a commencé avec le Chetak (Vespa Indienne), continué logiquement avec la Royal Enfield. Cette fois, on est passé à 4 roues avec une autre légende des routes indiennes, si ce n’est LA légende à 4 roues de l’Inde, la bien nommée “Ambassador” ou affecteusement surnomée “Ambi”.
Cette voiture, basée sur une Oxford Morris de la fin des années 40 est la première voiture à avoir été construite en Inde et elle l’est toujours près de Calcutta ! C’était même un peu la seule voiture présente sur les routes indiennes il n’y a encore que 20 – 30 ans. Aujourd’hui, elle a évidemment perdu du terrain, mais pas de son charme.
Bref, on s’était dit que ça pourraît être sympa pour voyager en famille ou entre amis ici et l’occasion d’en acheter une s’est présentée avec le départ d’Antoine… Après une discussion vite emballée autour d’une dosa avec deux amis Français, Arthur et Matthieu, nous l’avons donc achetée à 4 !
Pour l’instant, notre unique sortie s’est limitée à Nandi Hills, les collines à 60kms au Nord de Bangalore, mais l’Ambi a passé le test avec brio malgré des épingles à cheveux pour accéder au sommet et des freins trop usés (déjà changés) pour redescendre. Nandi Hills vaut d’ailleurs bien plus le coup que ce qu’on nous en avait dit. Alors, on a peut-être eu de la chance sur la vue dégagée et le nombre de touristes limité mais Nandi Hills offre quelques sentiers sympas tout autour du sommet parsemé de hordes de singes un peu effrayants…

Notre appareil photo ayant été en réparation ce w-e là, merci à Saffi, Arthur et Matthieu pour les photos.

(et merci à tous de nous avoir accordé la satisfaction ego-facebookienne d’avoir dépassé les 100 likes sur la photo de l’Ambassador de notre page !)

Notre start-up : TITRI

Bangkok VS Kuala Lumpur VS Singapore TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Facebook

Twitter

G+

Notre trip moto Paris-Sydney

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

Crazy green of the paddy fieldsKeep on exploringElephant stablesSchoolgirl ridingTemple under watchDrying after the bathInsanely green paddy fieldEngine coming to start the ferry service from one side of the river to an otherYali (a creature made of many animals) pillarOld man cycling in the paddy fieldsPerfect reflection in the paddy fieldKama sutra never too far from the temple statuesQueen's bathThe funny faceSunset over the temples of HampiSadu meditatingBig loadBy the river

Archives

Expats Blog