by in Bangalore, Food

Depuis ces derniers mois, on ne peut plus les ignorer : aux heures des repas, ce sont des dizaines et des dizaines de livreurs qui s’activent dans Bangalore pour livrer les menus proposés par pléthore de nouvelles applications mobiles comme FreshMenu, Spoonjoy ou encore Dazo. Il se livre actuellement une petite bataille virtuelle sur ce segment et nul doute que tous n’en sortiront pas indemnes…

Il existe deux grands trends : les entreprises qui cuisinent elles-mêmes leurs plats et qui les livrent et celles qui se contentent d’afficher les cartes des restaurants des environs (en sélectionnant plus ou moins quelques plats) puis qui se chargent de la commande auprès du restaurant et de la livraison.

La clé du succès repose à la fois sur la qualité des plats, le prix et le temps de livraison, ce qui est un avantage pour les applications qui ont juste besoin de livrer depuis une cuisine centrale et qui n’ont pas à aller se fournir dans un restaurant tiers.

Ce modèle est particulièrement pertinent dans une ville comme Bangalore où le trafic rend chaque déplacement difficile. Beaucoup de personnes travaillent aussi dans des “IT Park”, des complexes de bureaux où l’offre pour déjeuner est vraiment très limitée voire inexistante…
Ces applis sont en général très bien marketée, avec de belles photos qui mettent bien en avant les produits (même si au final on les reçoit en plateaux-repas) et utilisent la géolocalisation, même si la lecture des cartes ici n’est pas quelque chose d’habituel et que le petit coup de fil avant livraison est rarement évité (et parfois compliqué à gérer).

Depuis quelques temps nous avons donc commencé à tester toutes ces solutions pour nous en faire une idée un peu plus précise.
Déjà, ce que l’on remarque tout de suite est le prix souvent très abordable (entre 100 et 300 rps pour la plupart) ! Par contre, la qualité reste très aléatoire.

Les applis que nous retenons :

> Fresh Menu : Ils ont leur propre menu qui change tous les jours. Un peu plus cher que la moyenne mais la qualité est impressionnante et les portions très copieuses. Surtout des plats non-indiens par contre.

> Dazo. Prix très abordables (et encore ils ont changé depuis peu leur interface permettant de naviguer dans différentes catégories comme sur Uber) , qualité correcte mais variable. Ils ont un modèle un peu entre deux car ils offrent certains plats qu’ils cuisinent eux-mêmes et une sélection de plats d’autres restos. Ca paraît une bonne idée mais vu qu’ils ne centralisent en fait rien, ils livrent les plats avec différents livreurs au fur et à mesure… De plus, lors de notre dernière commande, le délai a été très long et la nourriture ne correspondait pas toujours à ce qui était en photo sur l’appli…
Ils sont tout de même les seuls livreurs qui ont réussi à arriver chez nous sans nous appeler avant !

> Swiggy : Ils ne possèdent pas de cuisine en propre mais proposent les cartes de nombreux restaurant. Service rapide et efficace. Pas mal pour tester des restos dans lesquels on ne serait pas allé (trop loin ou ambiance moyenne) ou pour retrouver un bon plat d’un resto dans lequel on a l’habitude d’aller (ils livrent même des desserts ou glaces uniquement).

Nous avons aussi testé Faasos, nourriture de très mauvaise qualité pour le coup, et SpoonJoy, bonne qualité mais notre plat était arrivé froid…

Ceci n’est qu’un petit aperçu, nous n’avons pas encore testé Eatlo, TinyOwl, Delyver, FoodPanda, Zomato, Latenight, Justeat, Getmyfood, Nutritown et pas mal d’autres !!

On va quand même faire attention à ne pas tomber dans le piège et continuer d’arpenter les rues de Bangalore pour se régaler ! Reste à voir d’ailleurs si le phénomène de mode ne va pas retomber mais il est tout de même indéniable que ces applications remplissent un vrai besoin ici.

Top 10 restaurants in Indiranagar

L’un des articles qui a eu le plus de succès sur le blog l’année dernière, c’est le TOP 10 des restaurants d’Indiranagar. Sauf que comme tout classement, il se périme. Un an plus tard, il était donc temps que nous le mettions à jour d’autant que le quartier a vu de nombreux nouveaux restos se monter, d’autres fermer etc… le secteur est très dynamique !
Pourtant, et comme vous le verrez ci-dessous, les valeurs sûres sont toujours là. On a continué à tester autant que possible de nouveaux restos (on en est à plus de 60 rien que dans le quartier !).

Petit rappel de la méthode que nous utilisons, 4 critères notés : le service, l’ambiance/décor, la gastronomie, le rapport qualité-prix. Cette année on a choisi de pondérer au double la gastronomie vu qu’on pense malgré tout que c’est bien ce qu’il y a dans l’assiette qui est le plus important.

1. KUND :Et voilà, le Kund se retrouve premier cette année. C’était au coude à coude avec Imli, il faut bien l’avouer. Déjà l’année dernière il était rentré dans notre top 10 alors qu’on ne l’avait testé qu’une seule fois et on pressentait qu’il aurait pu être plus haut. Depuis, c’est devenu un de nos classiques, on y va presque une fois par semaine pour se délecter de viande au tandoor, d’un dhaal parfait accompagné de naans, le tout agrémenté de petits légumes grillés (ce qui correspond à leurs tandoors pris en “main course”). On se prépare en général les papilles en buvant un Jal Jeera qu’on est trop fier d’aimer vu l’aspect peu appétissant du breuvage (sorte de mélange d’eau et de cumin surmonté de petites boules croquantes flottant à la surface). Le tout pour un prix plus que correct dans une ambiance décontractée avec des grandes tablées parfaites pour les groupes. Leurs autres plats, comme les “gravy” sont aussi délicieux.
(plus d’infos)

2. IMLI : Premier l’année dernière, Imli est deuxième cette année, mais c’était très proche du Kund. Il faut dire qu’ils proposent toujours une expérience vraiment très bien équilibrée entre plats végétarien délicieux et inédits, service chaleureux et pro, ambiance détendue et agréable en terrasse. Le bon mix en somme. Depuis l’année dernière on a en plus découvert de nouveaux plats comme le Paneer Bhurji mais la carte reste encore assez mystérieuse pour nous. Mais au final, peu importe ce qu’on commande c’est souvent très bon. Attention par contre, si vous prenez des plats entiers, il vaut mieux prévoir de les partager, mais sinon leurs “combos” font bien le boulot. Un petit reproche tout de même, le temps d’attente qui est souvent assez long…(plus d’infos)

3. CAFE MAX : Voilà un resto qui est aussi monté dans notre classement. Il faut dire qu’on y est pas mal retourné depuis un an car tout ou presque est bon là-bas. Des saucisses purement allemandes (le restaurant est sur le toit du Goethe Institute tout de même) au steack de boeuf en passant par les quiches. Et il y a un domaine sur lequel ils sont peut-être même les meilleurs de la classe, c’est les desserts ! Leurs carrot cakes et cheese cakes sont même certainement les meilleurs de la ville (beaucoup de faux cheese-cakes à Bangalore…). Le patron est en plus super sympa. Seuls bémols, vu les baies vitrées, il peut y faire chaud le midi et la cuisine est mal aérée…(plus d’infos)

4. CHAKUM CHUKUM : Ce “trou dans le mur” comme disent les Anglais n’en finit pas de nous étonner par une popularité constante qui déborde sur toute la rue toute l’année. On y vient donc presque cérémonieusement s’y substanter de notre roll préféré, le “egg-palak-paneer” ! On n’a pas encore percé leur mystère mais leurs rolls sont vraiment délicieux, notamment grâce à une paratha un peu croquante qui fait toute la différence. Parce que la concurrence sur les “rolls” est montée d’un cran dans le quartier notamment avec Khan Saheb… Mais comme dit la patronne du lieu, il y a de toutes façons assez de clients pour tout le monde. Ce qui est bien vrai vu que nous fréquentons les deux.(plus d’infos)

5. PHOBIDDEN FRUIT : Voilà un restaurant qui n’a pas bougé. Dans notre classement en tous cas, parce que sur le terrain, le restaurant s’est senti poussé des ailes et a doublé sa surface en récupérant des locaux adjacents. Dans l’assiette on est toujours heureux de pouvoir se régaler de spécialités surtout vietnamiennes avec les inévitables soupes “Pho”, nouilles sautées, nems etc… On a aussi découvert de nouveaux plats qui valent le détour comme le “Kho”, un plat en sauce sucré-salé assez riche ou le Bun Rieu, soupe de crabe à la tomate. Bref, une valeur sûre du quartier pour changer de cusine asiatique. (plus d’infos)

6. RED FORK :
Premier nouvel entrant dans notre classement, c’est un peu notre découverte de l’année. Bien caché au sein même du Daddy’s Deli (restaurant Parsi), le Red Fork propose une dizaine de plats tout aussi différents que bons. C’est un peu le restaurant polyglotte, aussi à l’aise sur des plats Français (boeuf au vin), Italiens (gnocchis), Japonais (pâtes udon) ou Américains (burgers personnalisables) ! Leurs desserts et espresso sont aussi très bien pour finir le repas. Seul bémol, la terrasse donne plus ou moins sur la très passante 12th main. (plus d’infos)

7. THE ONLY PLACE :
On pensait l’avoir perdu (le restaurant historique de Museum Road était en fermeture), on l’a finalement retrouvé plus près de chez nous. The “Only Place” était jusque dans les années 90 l’un des seuls restaurants de Bangalore où il était possible de manger de la viande rouge, un “steack house” un peu à l’Américaine. Aujourd’hui, même si ils ont bien perdu ce monopole, ils restent l’un des restaurants les plus réputés en la matière. C’était donc une tristesse de le voir fermer. A notre plus grande surprise pourtant, c’est tout près de chez nous, sur 6th Main qu’ils ont réinstallé leurs sympathiques nappes à carreaux rouges. On vous recommande tout particulièrement le steack Chateaubriand qui est un des plus tendres que nous ayons pu manger en Inde (voire au delà). (plus d’infos)

8. VASUDEV ADIGA’S :
Chez Adiga’s, “no surprises” ! C’est le slogan à contre-courant de la surenchère marketing mais finalement plein de bon sens de cette chaîne de restauration locale. Ici, comme dans la plupart des “darshinis”, on déguste en toute simplicité (mais assis si on monte à l’étage) les spécialités du Sud de l’Inde : Dosas croquantes (voire géantes si on opte pour les “papers”), Vadas, Khara bhaths (sorte de mélange de semoule avec des légumes), Kesari Bhaths (l’équivalent sucré) et ceux qu’on trouve meilleurs ici que nulle part ailleurs, les Rava Idlis. Les spécialités North Indian tiennent aussi la route si vous voulez quand même vous faire un “gravy”. On fréquente d’autres restaurants équivalents mais chez Adiga’s c’est toujours un peu meilleur. (plus d’infos)

9. KHAAJA CHOWK
Ca, c’est notre adresse “North Indian” et le passage obligé pour nos invités qui découvrent la cuisine Indienne. Le décor est volontairement kitsh Indien mais drôle (il y a tout de même des tables rickshaws !), les kababs sont délicieux, les “gravys” divins (dont notre palak paneer favori) et les naans ou parathas fondantes. Rare pour les restaurants Indiens, on peut en plus accompagner son repas d’une bière ou de vin, même si on prendra aussi un petit butter milk au final. Les assidus remarqueront tout de même qu’ils sont un peu tombés dans notre classement (3e l’année dernière). On s’est peut-être un peu lassé à force d’y aller. (plus d’infos)

10. SMOKE HOUSE DELI
Un nouvel entrant dans le classement et pour cause, il n’existait pas l’année dernière. Parmi les nombreux nouveaux restaurants qui ont ouvert cette année, Smoke House est un de ceux qui a fait le plus parler de lui et qui n’a pas déçu. Le décor d’abord est vraiment exceptionnel et très réussi. Imaginez un restaurant blanc immaculé recouvert de croquis faits à la main sur tous les murs et objets du lieu et vous aurez une petite idée du concept. On y mange des plats plutôt occidentaux bien cuisinés et bien présentés sur une carte un peu large. Ce qui fait qu’au final, on n’y revient pas forcément pour un plat favori. C’est aussi une chaîne avec d’autres restaurants à Delhi, Bombay et un autre restaurant sur Lavelle road à Bangalore. Ce qui rend le concept un peu moins unique.(plus d’infos)

La suite du classement dans l’ordre :
11: Bricklane Grill, 12: So Ra Sang, 13: Srinidhi Sagar, 14: Khan Saheb, 15: Toit, 16: Cafe Thulp, 17: Habanero, 18: Achayyan’s, 19: Rasa India, 20: Humming Tree, 21: NH8, 22: Esplanade, 23: Bangalore Mandarin, 24: Laa Jawaab, 25: La Tagliateria, 26: Bow Barracks, 27: Nagarjuna, 28: New Shahi Kebab Rolls, 29: Istanbul Doner, 30: A2B, 31: Sue’s Place, 32: 100 Feet, 33: Raaga, 34: Byblos, 35: Daddy’s Deli, 36: Socie-Tea, 37: Treat (Punjabi 80 feet), 38: Aachis, 39: The Kitchen of Joy, 40: Mother Cluckers, 41: Annapoorani, 42: Little Italy, 43: Huckleberry, 44: I & Monkey, 45: Leaping Windows, 46: South Indies, 47: Cheers Coorg, 48: Mezzeh, 49: The Island, 50: Woodstock, 51: Oye Amristar, 52: Ants Café, 53: Tamarine, 54: High on Thai, 55: Empire Restaurant, 56: Cafe 42, 57: Tadka Singh, 58: Bistro Claytopia, 59: Give me 5 cafe, 60: The Biriyani World

TOP BARS :
Concernant les bars, certains sont dans le classement ci-dessus et d’autres pas vu qu’on n’y a pas forcément mangé.
On retiendra tout de même :

- le Toit : LA valeur sûre du quartier pour ses bières maison et ses bonnes pizzas.
- le Humming Tree : petit nouveau de cette année, ils ont amené un nouveau lieu pour des concerts indés.
- le Puma Social Club : l’ambiance et le décor sont vraiment supers (petites terrasses très sympas)
- le Loft 38 : le nouveau lieu à la mode qui repousse les limites du lieu branché avec un décor assez impressionnant.
- le Vapour : super terrasse mais les bières maisons sont un peu en dessous des autres micro-brasseries de Bangalore et le décor un peu nouveau-riche (peu testé, il faudra qu’on y retourne pour s’y faire un deuxième avis toutefois).

On est aussi un peu frustrés de ne pas partager d’autres adresses qui ne sont pas à Indiranagar mais on ne se sent pas encore assez rôdé pour faire un classement sur la ville entière. Peut-être l’année prochaine…

by in Bangalore, Food

Shivajinagar bbq
Trying to buy a some sheekh kabab
Kababs multi-colored
Smockey business

Oui, on est au courant, le Ramadan, c’est terminé depuis déjà un mois. On a pris du retard cet été, donc on rattrape.
Plutôt que des mots, le mieux restent les photos pour vous exprimer ce mélange de foire-bousculade-festin que sont les rues proches des mosquées pendant le Ramadan à Bangalore. On a passé une soirée là-bas début Août, en commençant par le quartier musulman de Shivajinagar et en continuant par le must du coin à cette période MM Road – Mosque road. Kababs de toutes les couleurs et de toutes les saveurs, samosas frais réalisés à la hâte devant nous, soupe harira et dessert de racine coupée en lamelle (si si, c’était un peu la découverte de la soirée ça…merci Thomas), voilà un petit échantillon de ce qu’on a pu goûter ce soir là. Le tout dans une ambiance festive et détendue avec des Indiens de toutes confessions venus se presser et se bousculer pour se faire enfummer par les différents étals. Ca donne donc des scènes de vie plutôt photogéniques et surtout, une super expérience gustative !

Notre start-up : TITRI

Bangkok VS Kuala Lumpur VS Singapore TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Facebook

Twitter

G+

Notre trip moto Paris-Sydney

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

Crazy green of the paddy fieldsKeep on exploringElephant stablesBig loadSchoolgirl ridingBy the riverTemple under watchDrying after the bathView over the paddy fieldsView over Hampi at duskInsanely green paddy fieldEngine coming to start the ferry service from one side of the river to an otherYali (a creature made of many animals) pillarOld man cycling in the paddy fieldsPerfect reflection in the paddy fieldKama sutra never too far from the temple statuesQueen's bathThe funny face

Archives

Expats Blog