Holy cows on the beach in Goa
Colorful huts in Palolem
Diwali at Patnem beach, Goa
Crusing in scooter on Goa Roads

On vous avait prévenu, la saison de Goa est bel et bien lancée. Profitant de Diwali, nous voilà donc repartis dans notre bus couchette pour 4 jours à Goa, cette fois dans le Sud, vers la plage de Palolem et plus particulièrement Patnem.
Je vais essayer de ne pas survendre la région mais bon, ça risque d’être dur. Ça fait 3 fois que nous venons dans ce coin-là. La première fois, en 2006, après le jour de l’an passé à Goa, nous nous étions arrêté quelques jours sur cette plage assez isolée (Patnem donc). Quelques huttes seulement, deux ou trois restos, pas plus. La clientèle était essentiellement composée de backpackers et quelques bobos en quête de spiritualité au centre de yoga de la plage (qui n’existe plus d’ailleurs).
En 2009, après notre passage en Iran et une envie folle de se mettre en maillot de bain, nous nous étions accordé 4 jours de pause dans ce qui restait un excellent souvenir. L’endroit ne nous a pas déçus et nous avions retrouvé avec délectation les joies de la farniente à Patnem. Cependant nous avions remarqué que les prix avaient un peu augmentés et que quelques huttes supplémentaires avaient poussées.
2012. On avait lu que Palolem était devenu mainstream que « ce n’était plus ce que c’était ». On était quand même un peu confiants. A peine après avoir sauté hors du bus, nous avons enfourché 2 motos taxis qui nous amenaient à Patnem. Oui ça a un peu changé. Il y a plus de huttes, certes. La population n’est plus non plus tout à fait la même. Beaucoup d’Anglais, pas mal de familles avec enfants en bas âge, et même quelques personnes avec des valises à roulettes !! Mais le coin reste vraiment génial. La plages de Palolem et de Patnem sont grandes, belles. Le poisson grillé est excellent. La mer est chaude (et même pas trop chaude à cette époque). Les prix sont plus que corrects. On n’a vraiment pas l’impression de se marcher dessus. Les ballades dans les alentours sont superbes. La mer fait LE bruit parfait pour nous bercer le soir.
Pour contrebalancer tout ça, il faut quand même préciser que l’on reste en Inde donc, oui, il y a des vaches sur la plage et tout n’est pas toujours clean, oui, la mer est moins belle qu’en Thaïlande… Euh, c’est tout ce que j’ai trouvé.
Honnêtement on n’est pas des mordus de plage, on n’aime pas faire la crêpe plus de 10 minutes d’affilé. On revient aussi très rarement dans les endroits où l’on est passé. Mais avec Patnem, on a l’impression que l’histoire ne fait que commencer, c’est juste un endroit où on se sent bien… D’ailleurs, on y retourne dans 15 jours !

w-e à Gokarna
Cricket on the beach
Gokarna Village

Pour notre première sortie hors de Bangalore, nous avons décidé qu’un peu de plage nous ferait le plus grand bien ! Direction Gokarna, sur la côte Ouest, juste sous l’Etat de Goa, toujours dans le Karnataka.

Pour pouvoir faire l’expédition sur un w-e, nous n’avions pas trop le choix, c’était bus de nuit obligatoire. Nous avons donc retrouvé avec délectation l’ambiance de ces toutes petites nuits où il faut essayer de dormir certes allongés, car ici il existe beaucoup de bus “sleepers”, mais en étant secoués comme une bouteille d’Orangina… Honnêtement, c’est assez drôle, mais on dort mieux dans le train !

On nous avait conseillé une plage à l’écart de la ville pour établir notre quartier général, “Om Beach” (c’est d’ailleurs vrai que la plage à la forme d’un “Om”). On n’a donc pas trop cherché et on a atteri au “Namaste Café”, en un w-e, on peut moins se permettre de dénicher le coin parfait pendant 3 heures… Il se trouve que c’est aussi la fin de la saison pour aller sur cette partie de la côte, donc beaucoup d’endroits sont fermés. Apparemment, il fait trop chaud (même si de notre point de vue c’est mieux d’être au bord de la mer quand il fait chaud !!) et surtout, la mousson ne va pas tarder.

Sinon, l’ambiance ressemble pas mal à celle du sud de Goa que l’on connaît : de belles plages – attention, pas parfaites non plus, le nettoyage des plages n’est pas encore mis en place ici et la mer n’est pas franchement bleue – des petites guest-houses, des vaches et quelques chiens sur la plage. Peu de touristes par contre, mais pas pas mal de “weekenders” Indiens (qui se déplacent en groupe d’amis et qui viennent principalement pour picoler…ou en famille). Le spectacle des Indiens qui se baignent tout habillés fait donc parti du décor ! Il est possible de faire des petites randos jusqu’à des plages uniquement accessibles par la mer ou par ces chemins. On se retrouve donc très facilement seuls sur la plage, notamment à “Paradise Beach”. Cette plage était a priori devenu le repère de backpackers plus portés sur la fumette que sur la découverte et quelques guest-houses bétonnées s’y étaient donc développées jusqu’à fin 2011. Sauf que les constructions n’étaient a priori pas légales et que cette réputation ne devait pas plaire aux autorités locales (ou tout simplement, les propriétaires du coin n’avaient pas payés les bons “officiels”). La police a donc tout détruit récemment en laissant les restes, ce qui laisse une impression très bizarre de village abandonné dans un cadre superbe….

La petite ville de Gokarna, accessible aussi à pied en passant par Kuddle Beach et sa propre plage immense dégage un charme désuet, un peu hors du temps. C’est certainement parce qu’elle est essentiellement animée par des pèlerins qui se promènent en dhoti d’un temple à l’autre et viennent prier autour d’un Ganesh à deux bras très ancien (que l’on n’a pas pu voir, pour une fois le temple n’était pas accessible aux non-hindous).

L’escapade week-end est donc largement approuvée, c’est une bonne chose de pouvoir s’échapper aussi facilement de Bangalore !

Notre start-up : TITRI

TOP 10 restaurants Indiranagar 2014 Que faire à Bangalore ? Notre TOP 10 Only In India Bang Alors?! Yoga JoNi Again Quiz Traffic Vespa - local painting Shared Ambi! Bullet trip

Notre blog “voyages”

On The Road Again, the blog for all our trips Out of India, including the one we did from Paris to Sydney on a motorcycle...

Email newsletter

RSS Abonnez-vous au blog par email / You'll receive an email for every new post

Categories

Prayer millWoman on the rooftopStreet of KathmanduPatan Durbar SquareWooden doors with eyesTypical Nepalese hatDurbar Square emptyTibetan kid playingPots sellerBhagktapur showing support for France during the World Cup!Street sellersPatan chatStupa in a courtyardPatan Palace gold courtyardBodnath giant stupaLittle girlCycle rickshawCycle Carrying

Archives